Feugiat nulla facilisis at vero eros et curt accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril.
+ (123) 1800-453-1546
info@example.com

Related Posts

Title Image

Blog

Apport de l’acupuncture dans le traitement de la Bronchite Chronique

medecin5

Infection hivernale touchant essentiellement les sujets masculins d’âge mûr, la bronchite chronique est une maladie qui, du fait de ses complications éventuelles, pulmonaires ou cardiaques, nécessite un suivi particulier. 



Une bronchite est dite chronique dès lors qu’elle touche régulièrement un même patient sur une durée de plusieurs mois depuis au moins deux ou trois années consécutives. Elle trouve sa source principale dans la consommation excessive de tabac mais est aussi largement influencée par le pedigree médical du malade et certains facteurs environnementaux comme la pollution atmosphérique. Elle se traduit essentiellement par des crises de toux accompagnées d’intenses sécrétions de mucosité pouvant engendrer des difficultés respiratoires allant jusqu’à la dyspnée à l’effort puis au repos et l’apparition éventuelle d’une insuffisance cardiaque droite et de ses symptômes physiologiques traditionnels : grossissement douloureux du foie et apparition d’œdèmes aux membres inférieurs.

Combinée à une maladie respiratoire au foyer infectieux ou à d’autres complications exogènes, la bronchite chronique présente pour le malade un risque extrême dont l’issue peut être fatale. La médecine traditionnelle chinoise offre traditionnellement une bonne prise en charge de cette maladie. Dans une perspective acupuncturale, l’agression par le pervers externe Vent-Froid est le principal déclencheur de la maladie. La symptomatologie fait apparaitre un déséquilibre énergétique caractérisé par un déficit de Yang auquel s’ajoute une tendance à l’obstruction par accumulation de mucosité et de stases de sang.

Le mécanisme de la maladie repose sur l’interaction des Reins et des Poumons. Le Yang du premier entretient ainsi celui du second qui renforce lui-même la protection externe de l’organisme en orientant la peau et les poils contre les agressions des agents pervers. La bronchite lésant progressivement le Yang des reins, elle trouble l’harmonie énergétique du poumon qui peine alors à dissoudre les glaires et mucosités sécrétées, de nature Yin. Elle favorise également la pénétration des agents pathogènes externes et accroit donc la vulnérabilité du patient aux changements affectant son environnement.

La pénétration du Vent-Froid pervers est facilitée. Ce dernier, bloquant le Qi des poumons, favorise la stagnation des liquides organiques.

Le principe thérapeutique consistera alors précisément à réchauffer le Yang pour dissoudre les mucosités et stagnantes au contact du Froid.

Le médecin réalisera donc une combinaison de points incontournables et d’autres points choisis selon les symptômes principalement observés. Parmi les premiers, nous noterons les points Gao Huang (43 V), Ge Shu (17 V), Da Zhoui (14 DM), Lie Que (7 P) et He Gu (4 GI). Parmi les seconds, nous retiendrons par exemple les points 9 P et 40 E en présence de crachats blancs, le point 17 RM en cas de troubles respiratoires, 14 Rt et 25 V en cas de constipation.

La puncture de la zone dorsale ou des points la régissant est particulièrement conseillée dans la mesure où celle-ci régit l’expulsion du vent et le réchauffement du corps. Elle préside donc au processus de guérison.

Comme pour toute maladie chronique, le traitement sera d’autant plus efficace qu’il sera effectué rapidement après l’apparition de la maladie.

No Comments
Post a Comment
Name
E-mail
Website