Feugiat nulla facilisis at vero eros et curt accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril.
+ (123) 1800-453-1546
info@example.com

Related Posts

Title Image

Chute de cheveux

Home  /  La mésothérapie esthétique  /  Chute de cheveux

Docteur Nguyen Phuong Vinh

Pourquoi la chute des cheveux ?

Qu’ils soient longs ou courts, que nous soyons homme ou femme, nos cheveux font partie de notre identité parce qu’ils encadrent notre visage, lui faisant un écrin et mettant en valeur notre teint. Dans la littérature, la couleur et le type de cheveux sont une partie importante de la description d’un personnage ; le potentiel de séduction du cheveu a en outre été étudié par la science, des études établissant un lien entre choix d’un partenaire et densité de la chevelure (inconsciemment associée à la capacité reproductrice). Pour toutes ces raisons, la chute de cheveux, surtout quand elle est précoce ou bien non liée à l’âge, peut être vécue douloureusement. Certes, perdre 50 à 150 cheveux chaque jour est normal ; au-delà, il est conseillé de consulter et d’entamer un traitement.

Les causes de la perte de cheveux (chute localisée ou diffuse) sont potentiellement nombreuses et parfois mêlées :

  • Le stress (action sur les glandes surrénales),
  • Les hormones (grossesse, accouchement, ménopause),
  • Des facteurs héréditaires, en particulier pour les hommes (par la lignée maternelle) : on parle d’alopécie androgénétique, qui est une sensibilisation des follicules à l’action conjuguée de la testostérone (plus précisément la DHT, dihydrotestostérone) et d’un enzyme (la 5 alpha réductase).
  • La fatigue (chute saisonnière en automne-hiver),
  • La pelade (apparition de plaques rondes sans repousse),
  • Prise de médicaments chimiques,
  • Carences (en fer et en vitamines), par exemple en cas d’anorexie ou encore de règles abondantes.
Mésothérapie et cheveux à Paris - Dr NGuyen
Mésothérapie et cheveux à Paris - Dr Vinh NGuyen

La mésothérapie du cuir chevelu

De multiples traitements sont proposés pour lutter contre la chute des cheveux, certains oraux, certains locaux, à quoi s’ajoute la solution constituée par la greffe. Mais, depuis le début du XXIe s., les patients et les praticiens ont de plus en plus recours à la mésothérapie pour renforcer les cheveux, d’une part pour sa dimension quasi-indolore et pour la quasi-absence d’effets indésirables, d’autre part pour son efficacité constatée. C’est en particulier aux États-Unis et en Europe que cet usage spécifique de la mésothérapie se retrouve avec une fréquence accrue. La technique s’applique aussi bien aux pertes de cheveux chez les femmes que chez les hommes.

Par ailleurs, la mésothérapie est indiquée pour le cheveu dans d’autres cas que la seule chute de cheveux. Autres indications :

  • Cheveux ternes, dévitalisés,
  • Irritations du cuir chevelu et pellicules,
  • Après une greffe de cheveux, pour renforcer les greffons,
  • Après une chimiothérapie, pour stimuler la repousse.

La mésothérapie conjugue plusieurs types d’action :

 

  • Injecter différentes polyvitamines par voie intradermique,
  • Apporter ainsi directement au bulbe capillaire les éléments nutritifs dont il a besoin,
  • Relancer la vascularisation atrophiée du follicule pileux,
  • Activer ainsi la microcirculation du cuir chevelu, ce qui va permettre un meilleur apport en nutriments aux bulbes,
  • Hydrater et nourrir le cuir chevelu pour l’assainir complètement,
  • Neutraliser l’excès de DHT (dihydrotestostérone),
  • Stimuler la croissance des cheveux.

Pour mettre en branle ces différentes actions, il faut des produits spécifiques à la mésothérapie pour le cuir chevelu. La composition des injections varie selon le terrain et l’affection concernés ; les composantes les plus fréquentes sont :

  • Acide hyaluronique non réticulé,
  • Acides aminés (taurine, proline, cystéine et cystine),
  • Antioxydants (glutathion, mannitol, acide alpha-lipoïque et N-acétyl-cystéine),
  • Minéraux (zinc, cuivre),
  • Vitamines (B5, B6, B3),
  • Coenzyme Q10,
  • Oligo-éléments,
  • Vasodilatateurs,
  • Acides nucléiques.

L’avantage de la mésothérapie pour lutter contre la chute de cheveux est qu’il n’est alors pas nécessaire de passer par les voies digestive et sanguine, qui impliquent une efficacité différée et d’éventuels effets secondaires. Dans le cas de la mésothérapie, il suffit que le patient évite de se faire un shampooing après la séance (durant 48h si possible), de manière à laisser le temps au cuir chevelu d’absorber les éléments injectés. Les seules contrindications sont les allergies aux produits d’injection ou encore la présence de lésions infectieuses du cuir chevelu.

Le rythme recommandé pour le traitement est généralement de suivre un minimum de six séances, chacune espacée de 15 jours. Deux mois de traitement suffisent la plupart du temps pour normaliser la chute. Il est bon de prolonger la première série de séances par le suivi d’une séance par mois, en entretien, car c’est plutôt au bout de quatre mois que l’on observe une augmentation de la densité capillaire.

Vous souhaitez traiter votre perte de cheveux avec la mésothérapie ?

Prendre rendez-vous avec le dr NGUYEN, acupuncteur et médecin esthétique à ParisPRENDRE RENDEZ-VOUS EN LIGNE
ou composer le  :
01 45 25 35 14