Feugiat nulla facilisis at vero eros et curt accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril.
+ (123) 1800-453-1546
info@example.com

Related Posts

Title Image

LA MESOTHERAPIE : douleurs aiguës et chroniques

Home  /  LA MESOTHERAPIE : douleurs aiguës et chroniques

Le principe de la Mésothérapie

En grec ancien, « mésos » signifie « milieu, moyen » ; la mésothérapie consiste en effet à injecter des produits à faible profondeur et en petite quantité, le plus près possible du siège de la douleur. Cette thérapie a été mise au point en France en 1952 par le Dr. Michel Pistor, qui aimait la résumer par cette formule simple : « Peu, rarement et au bon endroit ».

Depuis, l’intérêt pour la mésothérapie n’a cessé de croître et un DIU de Mésothérapie existe aujourd’hui dans un grand nombre de villes en France (Paris, Bordeaux, Clermont‑Ferrand, Dijon, Marseille et Lyon).

La mésothérapie est une technique destinée à traiter différents problèmes qui ont non seulement une visibilité esthétique gênante (chute de cheveux, imperfections cutanées), mais qui sont parfois liés à des sensations d’inconfort (cellulite), voire à des douleurs (articulaires, musculaires).

Cette technique ne doit pas être confondue avec une infiltration, qui consiste à injecter un médicament de type antalgique à l’endroit de l’insertion de tendons ou d’une articulation, c’est-à-dire beaucoup plus en profondeur (3 à 5 cm). Le champ d’action de la mésothérapie est restreint à la peau et la barrière sanguine n’est jamais dépassée, d’où un risque d’infection presque nul par rapport aux infiltrations.

L’avantage de la mésothérapie est qu’elle implique l’utilisation de doses minimales tout en permettant généralement de limiter les infiltrations de corticoïdes et la consommation d’anti-inflammatoires par voie orale.

Comment se passe le traitement ? En pratique

La mésothérapie consiste à pratiquer des injections intra-épidermiques ou intra-dermiques dans les zones à traiter (cuir chevelu, visage, corps, articulations…). Les aiguilles sont longues de 4 à 13 mm ; les injections peuvent être faites manuellement, mais le praticien peut également utiliser un pistolet injecteur électronique. Les aguilles ne sont, bien sûr, utilisées que pour une injection unique.

Les produits injectés sont soigneusement choisis par le médecin, à la fois pour leur compatibilité mutuelle et pour leur efficacité au regard du terrain et de la pathologie. Selon l’objectif poursuivi, il peut s’agir aussi bien d’anti-inflammatoires que de vitamines, de minéraux, d’acides aminés, etc.

Le nombre d’injections et de séances varie beaucoup selon le terrain et la pathologie. Pour des douleurs aiguës (dues à une blessure survenue durant le sport, par exemple), une à trois séances peuvent parfois suffire, tandis que pour une douleur chronique, douze ou quinze séances sont souvent nécessaires, étalées sur six mois ou une année.

Par ailleurs, la mésothérapie peut, en fonction des affections et des patients, si l’on souhaite encore augmenter l’efficacité, être associée à diverses médecines complémentaires (acupuncture, phytothérapie, ostéopathie, réflexothérapie…).

Les douleurs aiguës et chroniques

Notre corps est un organisme à la fois très efficace et très complexe, fragile face aux épreuves auxquelles nous le soumettons souvent. Nous avons plus de six cents muscles différents, environ trois cents articulations et des milliers de kilomètres de nerfs. Tout ce système parfaitement coordonné se trouve affecté lorsque nous souffrons à un seul endroit de notre corps.

Que nous soyons un sportif du dimanche ou professionnel ; que nous ayons tout simplement un rythme de vie très actif physiquement, avec beaucoup de déplacements ; que nous travaillions presque immobile ou encore en répétant toujours les mêmes gestes : quel que soit notre mode de vie, notre corps se trouve sollicité d’une façon spécifique qui peut déboucher sur une douleur.

Cette douleur peut être causée par un accident, c’est-à-dire par un choc, un mouvement brutal et imprévu qui cause un traumatisme à une partie de notre corps, par exemple lorsque nous nous faisons une entorse. Mais la douleur peut aussi s’être installée progressivement ou ressurgir régulièrement, comme dans les troubles névralgiques (par exemple une sciatique).

Selon leur cause et selon leur chronicité, certaines douleurs vont disparaître entièrement après traitement, tandis que d’autres vont nécessiter un soulagement continu et régulier, ainsi dans le cas du zona.

Soulager la douleur, c’est non seulement améliorer le confort de vie, mais permettre aussi que le patient n’en vienne pas, sans même s’en rendre compte, à adopter des postures compensatoires préjudiciables à l’équilibre global du corps : parce que l’on a mal à une cheville, on s’appuie davantage sur l’autre, par exemple.

On peut classer les douleurs aiguës ou chroniques en cinq grandes catégories :

  • Les douleurs entraînées par une activité sportive ou assimilée ;
  • Les douleurs rhumatologiques (articulaires, musculaires) ;
  • Les douleurs liées aux troubles névralgiques (sciatique, névralgie faciale…) ;
  • Les douleurs liées aux troubles circulatoires ;
  • Les douleurs liées à une algoneurodystrophie.

La mésothérapie, en ciblant le lieu précis de la douleur, permet de limiter la quantité d’antalgiques assimilée par le corps et de lutter contre la chronicisation de la souffrance, lorsque celle-ci est prise en charge assez tôt. Cette technique d’injection intradermique, très douce, n’ajoute pas un traumatisme supplémentaire à celui qui affecte déjà la partie du corps douloureuse. Naturellement, une prise en charge globale est recommandée, pour que les causes et non pas seulement les symptômes de la douleur soient pris en compte.

La mésothérapie vous intéresse ?

TROUBLES SPORTIFS

On peut souffrir d’un traumatisme lié à une activité sportive sans nécessairement être un sportif professionnel.

RHUMATOLOGIE

Le rhumatologue n’intervient que s’il existe une douleur ou diminution de la mobilité, sans cause traumatique évidente.

TROUBLES NEVRALGIQUES

On peut souffrir d’un traumatisme lié à une activité sportive sans nécessairement être un sportif professionnel.

TROUBLES DE LA CIRCULATION

On peut souffrir d’un traumatisme lié à une activité sportive sans nécessairement être un sportif professionnel.

ALGONEURODYSTROPHIE

Ce syndrome douloureux est localisé autour d’une articulation et a le plus souvent…

Prendre rendez-vous avec le dr NGUYEN, acupuncteur et médecin esthétique à ParisPRENDRE RENDEZ-VOUS EN LIGNE
ou composer le  :
01 45 25 35 14