Feugiat nulla facilisis at vero eros et curt accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril.
+ (123) 1800-453-1546
info@example.com

Related Posts

Title Image

Névralgie infectieuse

Home  /  TROUBLES NEVRALGIQUES  /  Névralgie infectieuse

Docteur Nguyen Phuong Vinh

Névralgie infectieuse

La névralgie peut survenir en lien avec une infection, en particulier en lien avec un zona. Le zona est une maladie douloureuse consécutive à la varicelle : le virus, continuant à vivre dans certaines cellules nerveuses (ganglions sensitifs rachidiens), se réactive sous la forme d’un herpès zoster, à savoir une éruption cutanée rouge accompagnée de douleurs, qui peut durer entre 1 et 3 mois. Chez 20% des patients, les douleurs persistent après l’éruption et on parle alors de névralgie post-zostérienne. Les douleurs prennent la forme d’élancements, de sensations de décharges électriques ou de brûlures. Les traitements médicamenteux pour soulager la douleur comprennent souvent :

  • Des antidépresseurs tricycliques (amitriptyline, nortriptyline) ;
  • De la gabapentine ou prégabaline ;
  • Du tramadol ou des opioïdes (morphine) ;
  • Des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline (venlafaxine, duloxétine).

Ces médicaments ont une indication : pour le zona, pour douleurs neuropathiques ou pour algies rebelles. Des traitements locaux sont également utilisés : lidocaïne en patch ou en gel, capsaïcine en pommade. En outre, l’acupuncture ou la neurostimulation électrique ont montré une efficacité. La névralgie post-herpétique peut durer toute la vie et il importe de trouver le traitement qui entraînera le moins d’effets secondaires et sera le plus efficace à long terme.

La mésothérapie est un recours fréquent pour la névralgie poste-zostérienne et des études ont été faites sur son efficacité (voir Dr. A. Foalem-Fotso, Intérêt de la mésothérapie dans le traitement des douleurs neuropathiques post-zostériennes, DIU mésothérapie, Pitié-Salpêtrière, 2003-2004). La pharmacopée habituelle réunit 7 ou 8 spécialités, avec des combinaisons récurrentes proposées par différents médecins :

  • calcitonine de saumon 100ui [1ml] + chlorure de sodium 0,9% [3ml] + clomipramine 25mg/2ml [1ml] (Dr. Didier Mrejen) ;
  • procaïne 2% [4ml] + clomipramine 25 mg/2ml [2ml] + chlorure de sodium 0,9% [4ml] en alternance avec le mélange procaïne 2% [4ml] + clonazepam 1mg [2ml] + chlorure de sodium 0,9% [4ml] (Dr. J.-P. Martin) ;
  • calcitonine de saumon 100ui + clonidine + buflomedil / amitriptilline + magnesium / clonazepam + magnesium / tiapride + magnesium / calcitonine de saumon 100ui + buflomedil / piroxicam + lidocaine + calcitonine de saumon 100ui / piroxicam + lidocaine + thiocolchicoside / diazepam + magnesium + hydrosol polyvitamine bon (Dr. Pierre Lecomte).

La durée des traitements de mésothérapie varie selon les terrains, mais le protocole le plus souvent exploité est J1, J8, J15, J30, puis une fois par mois durant 6 mois. La douleur apparaît généralement soulagée et la quantité de médicaments administrés est inférieure à celle qui est requise dans les traitements oraux.

Névralgie infectieuse par mésothérapie à Paris - Dr Nguyen

Vous souhaitez en savoir plus sur la mésothérapie ?

Prendre rendez-vous avec le dr NGUYEN, acupuncteur et médecin esthétique à ParisPRENDRE RENDEZ-VOUS EN LIGNE
ou composer le  :
01 45 25 35 14