Feugiat nulla facilisis at vero eros et curt accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril.
+ (123) 1800-453-1546
info@example.com

Related Posts

Apport de l’Acupuncture dans les Angoisses, les troubles Anxieux - Dr Nguyen à Paris

Apport de l’Acupuncture dans les Angoisses, les troubles Anxieux

L’angoisse et les troubles anxieux.

L’anxiété est profondément liée à notre instinct de survie. Elle surgit à l’approche de situations dangereuses, réelles ou non, et se manifeste par une peur diffuse pouvant engendrer de véritables crises de paniques. L’anxiété est souvent liée à une contemplation par le sujet de son impuissance grandissante face « au destin qui l’entraine ». Elle stimule des réactions biologiques primaires de protection compulsive et présente une symptomatologie variée associant fortes pressions sanguines, palpitations, tremblements convulsifs, nausées et autres.

Les femmes sont deux fois plus sujettes à ce syndrome de même que les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les syndromes de stress post traumatique, les phobies sociales, simples ou généralisées sont autant de facteurs aggravants ou associés à ce sentiment.

Pour la médecine occidentale, l’origine de l’angoisse est souvent à chercher dans un lacis de ramifications complexes lié à un environnement hostile, une tendance à l’auto-dévalorisation, les traumatismes physiques ou psychologiques ou des déséquilibres hormonaux touchant notamment le Cortisol,  hormone du stress.

Dans cette perspective, l’angoisse est donc éminemment cognitive et son traitement passera par une approche psychophysiologique associant anxiolytiques, antidépresseurs et agents bêtabloquants.

Ce cocktail thérapeutique visera à réorienter des comportements déviants et ainsi à accroitre la capacité du patient à « faire face » voire à se convaincre de sa normalité.

La médecine traditionnelle chinoise propose une approche sensiblementplus respectueuse du malade dont les troubles ne sont pas révélateurs de déviance mais simplement de déséquilibres énergétiques.  Elle  reconnait cependant le rôle déterminant de la contraction psychologique et émotive résultant d’un délaissement affectif originel.

Deux concepts permettent d’en saisir la nature : l’errance et le saisissement.

L’errance revoie aux mouvements pathologiques du Qi (principe énergétique), déconnecté du Cœur-Centre. Elle entraine un bouleversement excessif de l’émotivité. « Le conscient ne se fixe plus » (Soulié de Morant) et l’homme, erre sans but, en proie à la déréliction. Plus le trouble sera grave (patients psychotiques par exemple), plus l’errance sera importante. Elle se traite par puncture des points 14 VC et 7 C Shenmen. Dans les cas les plus sévères, l’acupuncteur choisira le 14 VC.

Le saisissement renvoie davantage à un sentiment de capture hostile se traduisant par un blocage de la circulation du Yin et du Yang dans l’organisme. Le saisissement des énergies sera traité suivant les caractéristiques physiopathologiques du patient.

Nous distinguerons principalement entre un saisissement dont résulte une entrave aux mouvements de Yin et de Yang et les cas de captation énergétique par attaque du pervers Froid.

Dans le premier cas, un dysfonctionnement marqué du réchauffeur intérieur peut être en cause. Ce syndrome est à l’origine des troubles anxieux les plus communs (insomnies, douleurs de la cage abdominale et malaise notamment). Une puncture des points 6 MC, 7 MC ou 10 P est alors recommandée.

De même une atteinte du Yang Wei Mo peut être décelée. Le Yang, désorganisé, ne peut plus être régulé par un Yin inerte. Le patient manifeste alors, le plus souvent, un sentiment de fusion indivise entre lui et le monde. Il s’évanouit comme individu pour s’absorber dans les divers statuts que la société lui confie et se fond également dans son environnement naturel. La sympathie le liant à celui-ci lui en rendra douloureuses les perturbations négatives, y compris atmosphériques. Le praticien procédera alors par puncture de 5 TR ou 35 VB.

Les troubles du Foie peuvent également être recherchés. Ce viscère réagit à la tendance psychologique à la prévision ou à l’imprévision excessive. Ces réactions pathologiques, aboutissant à des allergies, infections répétées et autres troubles digestifs, l’épuisent et ne lui permettent plus de réguler correctement nos émotions. On procédera alors par puncture de 21 RN et 18 V.

Un trouble excessif des émotions peut être enfin recherché suite à un constat de lassitude anormale, de perte de confiance en soi. Sera certainement en cause un disfonctionnement du Cœur. La puncture de 15 V et de 23 RN est particulièrement indiquée.

Le second cas se traduira par un vide de la chaleur extraite de la nourriture alimentaire et affective ou résultera du froid de la vésicule biliaire. Les causes du premier syndrome sont généralement psychologiques et à chercher dans un délaissement affectif chronique pendant l’enfance. Les deux cas envisagés peuvent se traduire par des troubles digestifs chroniques (diarrhées froides notamment ou vomissements) et des états d’abandons. Le point 6 VC sera traité en moxa dans le premier cas. Dans le second, les points 43 VB,  15 V , 34 VB ou 24 VB en puncture simple.

L’angoisse reste donc bien une maladie de l’affect. Mais ses manifestations sont davantage à chercher dans le réseau énergétique de l’organisme, nécessitant re-régulation.

No Comments
Post a Comment
Name
E-mail
Website

Prendre rendez-vous avec le dr NGUYEN, acupuncteur et médecin esthétique à ParisPRENDRE RENDEZ-VOUS EN LIGNE
ou composer le  :
01 45 25 35 14