L'acupuncture et la grossesse - Dr Nguyen à Paris

GROSSESSE ET ACUPUNCTURE

Comprendre sa grossesse et la mener sereinement, en alliant la vision de la médecine occidentale et celle de la Médecine Traditionnelle Chinoise (II) : le développement de l’enfant in utero

Dans une grossesse, il y a au moins deux points de vue à prendre en compte : celui de la mère qui sent son corps se modifier / celui de l’enfant qui se développe à l’intérieur de l’utérus.

Premier mois : de l’œuf à l’embryon[1]

Une fois fécondé, durant 3 jours, l’œuf (dont les cellules se subdivisent constamment) migre de la trompe vers l’utérus, où il demeure en flottement 2-3 jours, avant de pénétrer dans la muqueuse utérine (7 jours après la fécondation), durant une semaine environ.

Durant la nidation, la couche cellulaire de l’œuf secrète l’HCG (hormone gonadotrophine chorionique), qui maintient en activité durant 3 mois le corps jaune (d’où une production de progestérone suffisante pour garder une muqueuse utérine assez épaisse), permet de détecter la grossesse dans les urines et le sang. De légers saignements issus des vaisseaux sanguins de la muqueuse utérine, sans aucune gravité, peuvent se produire durant l’implantation de l’œuf ; les sécrétions vaginales en général sont importantes et aident à protéger le vagin des infections.

Se prépare ensuite l’environnement nécessaire :

  • Le placenta (à partir de la paroi utérine et de la membrane de l’œuf),
  • Le liquide amniotique (qui protège des chocs et des variations de température),
  • Le cordon ombilical (veine transportant les nutriments et l’oxygène et deux artères évacuant le gaz carbonique et les déchets).

L’œuf est d’abord composé de trois couches :

  • ectoderme (qui va donner la peau, le système nerveux, les sens),
  • endoderme (qui va donner système digestif et respiratoire)
  • et mésoderme (qui va donner squelette, muscles, cœur).

Les organes se développent en tubes (nerveux, digestif, cardiaque) et le cœur bat.

Deuxième mois : l’embryon

Il y a une première ébauche du cortex cérébral.

Les bras, puis les jambes et les mains se forment, avec un décalage de quelques jours entre membres supérieurs (plus précoces) et inférieurs. L’appendice caudal disparaît. Les orteils et les doigts sont définis. Nez, menton, yeux, bouche se dessinent.

Les organes vitaux prennent forme (estomac, intestin, pancréas, rein).

Les quatre cavités du cœur sont visibles ; prennent forme et position l’estomac, l’intestin, l’appareil urinaire et l’appareil respiratoire.

Les cellules gustatives se développent.

  • Contactez-nous au 01 45 25 35 14
  • Écrivez-nous
  • 224 Avenue du Maine Paris, 14ème

Troisième mois : de l’embryon au fœtus

Les muscles apparaissent et se multiplient ; les cartilages s’ossifient et la colonne vertébrale se développe peu à peu. Le fœtus a des mouvements réflexes. Les paupières poussent et les organes de la parole se développent ; les dents et les poils apparaissent.  Le fœtus peut ouvrir la bouche. Les ongles commencent à se former.

Les organes deviennent fonctionnels (sauf les poumons, qui ne seraient pas adaptés au liquide amniotique), les reins émettant par exemple de l’urine. Le sang se constitue. Les organes sexuels sont différenciés.

Quatrième mois : le fœtus se déplace

Les premiers cheveux poussent.

Entre la 13ème et la 16ème semaines de grossesse, le fœtus développe le lanugo (de lana, laine en latin), une espèce de duvet, pour se protéger dans le liquide amniotique. Le lanugo procure une isolation thermique, protège des vibrations et évite que la peau du fœtus ne s’amollisse dans le liquide amniotique.

Le fœtus fait entrer et sortir du liquide amniotique dans ses poumons. Les jambes s’allongent. Le fœtus développe du gras et des anticorps ; la myéline gaine les fibres nerveuses. Le fœtus se déplace dans l’utérus.

Cinquième mois : le fœtus acquiert son visage d’enfant

Le cerveau se plisse, les neurones ont rejoint le cortex.

Les sourcils se dessinent, les oreilles s’ourlent, le nez s’ossifie ; les lèvres sont plus charnues. Les bourgeons des dents permanentes se développent dans les gencives.

Les muscles gagnent en volume et en puissance. La peau s’épaissit.

L’organisme commence à réguler le taux de sucre dans le sang.

A partir de la 23ème semaine d’aménorrhée (dernières règles), on considère que le fœtus pourrait survivre s’il naissait et était pris en charge dans les conditions actuelles de la sciences[1].

Sixième mois : le fœtus ouvre les yeux

Les voies nerveuses conduisant l’information de la peau au cortex se mettent en place.

Les os se durcissent et commencent à s’articuler entre eux.

Les cheveux s’épaississent. Les yeux s’ouvrent. La peau se colore légèrement. L’émail des dents se forme, les yeux se colorent, les cils se forment.

Le système immunitaire produit les globules blancs qui permettent de lutter contre les maladies et les infections. Les poumons commencent à sécréter le surfactant, qui protège des infections. 

Septième mois : la peau se lisse et le fœtus se fait plus dodu

Des vaisseaux sanguins irriguent les poumons. Le foie et la rate produisent une grande quantité de cellules sanguines.

Les réserves de gras augmentent et la peau se déplie. Les os sont plus solides.

Les besoins nutritionnels sont très importants (protéines, vitamines, calcium, fer…).

La moelle osseuse a pris le relais du foie et de la rate pour la production de globules rouges.

Chaque bulbe du duvet appelé lanugo contient une glande sébacée, qui, à partir de la 28ème semaine de grossesse environ, produit une substance graisseuse blanchâtre hydrophobe, appelée vernix caseosa (littéralement « vernis de fromage » en latin[2]). Le vernix caseosa empêche que la peau du fœtus se dessèche dans le liquide amniotique, contient des substances antibactériennes qui protègent des infections, joue un rôle de lubrifiant pendant l’accouchement et limite le refroidissement après la naissance (il est alors rapidement absorbé par la peau).

Huitième mois : le fœtus se met en position pour sortir

Le système nerveux central est assez mûr pour que le fœtus contrôle sa température corporelle.

Les testicules sont descendus dans le scrotum ou bien les ovocytes ont terminé leur développement.

L’augmentation du poids s’accélère et le corps a les proportions du nouveau-né. La peau passe de rouge à rosé.

Le fœtus bascule tête en bas.

Neuvième mois : les premiers souvenirs

Il reste de moins en moins de liquide amniotique.

Les poumons continuent de se développer. Le duvet (lanugo) qui recouvra la peau du fœtus disparaît peu à peu.

La tête s’engage plus profondément dans la région pelvienne.

Le cœur est complet et son rythme a ralenti.

Le fœtus engrange ses premiers souvenirs (sonores, gustatifs).

Deux dernières semaines : tout est prêt

Le fœtus dort beaucoup et n’a plus de place pour bouger.

Tous les organes sont constitués sauf les poumons. Le lanugo tombe entièrement.

L’enfant est prêt pour l’accouchement.

Dr. Nguyen Vinh-Phuong.

[1] Voir Larry. R Cochard, Atlas d’embryologie humaine de Netter, Paris, Elsevier-Masson, 2003 ; voir également Lesley Regan, Votre grossesse au jour le jour, Montréal, Éditions Hurtubise, 2010.

[1] INSERM, “Prématurité”, https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/prematurite

[2] S. B. Hoath, W. L. Pickens & M. O. Visscher, « The biology of vernix caseosa », International Journal of Cosmetic Science, vol. 28, no 5,‎ 2006, p. 319–333.

Open chat
Bonjour,
Pouvons nous vous aider ?