La relation Médecin / Patient - Dr Nguyen à Paris

Résumé : La relation entre le médecin et son patient est au cœur des enjeux de la santé des individus. Pourtant, ce sujet est souvent traité depuis un seul point de vue, celui du médecin ou celui du patient, comme si les deux devaient s’opposer. Cette enquête vise à resituer cette relation dans son juste équilibre, satisfaisant et fécond pour le médecin et son patient tout à la fois. 

La crise sanitaire révélatrice de l’importance de la relation médecin-patient

La crise sanitaire liée au coronavirus Covid 19 est venue nous rappeler le rôle crucial des soignants, en particulier des médecins, dans notre vie. Jamais on n’aura tant vu dans les médias les visages de nos médecins, spécialistes et généralistes ; la responsabilité pesant sur les épaules des praticiens et la fatigue consécutive à la situation se sont trouvées mises en face des attentes et de la confiance des patients, faisant de la relation médecin-patient le véritable arrière-plan de la crise. Le grand public a pris la mesure de l’épuisement susceptible de miner les médecins. Les médecins ont constaté l’ampleur des attentes des patients en ces temps d’inquiétude paroxystique. La relation Médecin / Patient - Dr Nguyen à Paris

Comprendre la relation médecin-patient et lui rendre son équilibre

Il semble donc que ce soit le moment de se pencher sur cette relation médecin-patient, non pas tant pour évaluer ce qu’elle devient à l’heure de la crise, que pour se demander ce qu’elle est d’ordinaire et si cette fatigue et cette inquiétude se retrouvent, à un degré moindre, dans les rapports ordinaires que les praticiens et les patients entretiennent. Le but de cette enquête en plusieurs volets est donc d’éclairer le rôle et la place du médecin comme de son patient, et de resituer ainsi les droits et les devoirs de chacun, au regard de la déontologie médicale aussi bien que de l’éthique au sens plus large. L’idée sous-jacente est que, loin d’une relation déséquilibrée où l’une des parties demeurerait passive, le médecin et son patient sont engagés par une sorte de contrat que chacun a à cœur de respecter. Il ne s’agit ainsi nullement de dicter au médecin et au patient leur conduite, mais de rendre hommage à la relation qui les unit, capitale pour l’efficacité de la prévention et du traitement et, au-delà, pour rendre plus solide et plus satisfaisant l’accompagnement dispensé. Beaucoup de médecins et de patients s’interrogent sur la teneur et les limites de leurs rapports ; cette enquête vise à se saisir de ces interrogations, pour clarifier au mieux les attentes respectives du médecin et de son patient.

Programme de cette enquête sur la relation médecin-patient

Je vais d’abord m’appliquer à présenter, à partir et au-delà du code de déontologie, tout ce qui nécessite un éclaircissement dans la relation médecin-patient (I). Je vais évoquer dans une deuxième étape ce que la déontologie médicale requiert du médecin et du patient quant à leurs relations mutuelles (II). Dans une troisième étape, j’aborderai les griefs mutuels qui peuvent survenir entre médecin et patient (III). Quatrième étape, je parlerai de la possibilité, pour la relation médecin-patient, d’évoluer vers une relation « psy », qui n’est pas toujours bien gérée par les deux parties (IV) ; par conséquent, j’explorerai les raisons pour lesquelles le patient peut préférer parler à son généraliste plutôt qu’à un spécialiste de la santé mentale (V). Ensuite, je traiterai de l’important besoin d’être écouté ressenti par le patient (VI). Après cela, je me pencherai sur l’observance thérapeutique, enjeu crucial de la relation médecin-patient (VII) et sur les raisons pour lesquelles un patient suit ou ne suit pas une prescription (VIII). Je voudrais encore m’intéresser à la question un peu sensible du coût financier, pour le patient et pour le système de santé, étroitement dépendante de la relation entre le médecin et son patient (IX). Enfin, je conclurai en m’interrogeant d’une part sur l’existence d’une relation médecin-patient idéale (X), d’autre part sur la nécessité de suspendre ses préjugés pour qu’une vraie rencontre ait lieu entre le médecin et son patient (XI).   Dr. Vinh Nguyen Médecin en acupuncture Et Médecine esthétique à Paris  
Open chat
Bonjour,
Pouvons nous vous aider ?